Jura Terre de Louis pasteur Dole / Arbois

Expérience 6 : La lampe à lave!

Petit instant nostalgie pour ceux qui n’ont pas pu profiter de nos expériences l’année dernière! L’équipe vous propose de découvrir ou refaire une de nos expériences les plus populaires!

Aujourd’hui nous vous dévoilons la recette de notre lampe à lave, une des expériences phares de notre atelier famille « L’Ecole des Sorciers » !

Matériel :

  • un bocal transparent type bocal à cornichons
  • de l’huile végétale
  • du colorant alimentaire
  • de l’eau
  • un cachet effervescent
  1. Remplir le bocal au 2/3 avec l’huile végétale puis compléter en ajoutant de l’eau sans remplir à ras bord le récipient. La couche d’eau va venir se déposer au fond du récipient sous la couche d’huile.
  1. Faire tomber 5 ou 6 gouttes de colorant alimentaire dans le liquide. Attendre quelques instants que les gouttes de colorant passent au travers de la couche d’huile pour rejoindre l’eau.
  1. Casser votre cachet effervescent en 2 puis mettre une première moitié dans le mélange. La réaction est instantanée et vous obtenez une jolie lampe à lave. Mettez le deuxième morceau de cachet quand les effets de la réaction se dissipent.

Que se passe-t-il ?

Nous avons déjà pu observer, en versant l’huile et l’eau, que ces 2 liquides ne se mélangent pas. On dit qu’ils ne sont pas « miscibles ». L’huile est composée de lipides : ce sont des molécules qui constituent la matière grasse des êtres vivants et qui possèdent un côté hydrophobe, et un côté hydrophile. Ainsi, les têtes  hydrophiles de l’huile restent dans l’eau, et les queues hydrophobes dans l’huile. Elles se poussent l’une et l’autre, créant donc deux phases séparées.

L’huile reste toujours au dessus de l’eau. C’est une question de densité. La densité de l’huile est plus faible que celle de l’eau.

“Même si on verse une centaine de litres d’huile sur quelques centilitres d’eau, l’huile reste au dessus de l’eau.”- Hervé This

La réaction du cachet effervescent dans l’eau produit du gaz carbonique ou CO2. Ce gaz forme des petites bulles qui vont se coller à des gouttelettes d’eau. Ces bulles allègent, comme des flotteurs, les gouttelettes d’eau qui remontent à la surface. Une fois à la surface, le gaz s’échappe et les gouttelettes coulent à nouveau.