Jura Terre de Louis pasteur Dole / Arbois

Vendredi 4 oct 2019 : Inauguration du festival Microb’scopic et vernissage de l’exposition Ver à soie, Ver à science

Débat sur la biodiversité urbaine

Pour le festival des sciences Microb’scopic 2019, la thématique de la biodiversité s’est imposée aux différents acteurs dolois. Médiathèque, université ouverte, société des Amis de Pasteur, Dole Athlétique Club et EPCC Terre de Louis Pasteur s’associent pour développer un programme riche et varié jusqu’au 13 oct 2019.

Vendredi 4 octobre, à 17h30, Daniel Raichvarg, professeur émérite de l’Université de Bourgogne et commissaire de l’exposition présentera l’exposition ver à soie, ver à science.

Entre les débuts de la sériciculture en Chine vers 2700 ans avant notre ère et son introduction en Europe, le plus long secret de l’histoire est sans doute celui entourant le ver à soie. La soie la plus fine, véritable source de richesses, est produite par une chenille du papillon Bombyx mori, improprement appelé « ver ». On comprend alors pourquoi cet insecte a fait l’objet de nombreuses publications scientifiques.

Louis Pasteur a trouvé une source d’inspiration pour la prévention des épidémies et plus tard, le chimiste bisontin Hilaire de Chardonnet l’a imité et a inventé la viscose.

Souple, légère, biodégradable, biocompatible et résistante, la soie continue de susciter la curiosité des scientifiques et d’être à l’origine de nombreuses innovations.

Les routes de la soie passent par les laboratoires scientifiques!

Table ronde sur la biodiversité urbaine

Frédéric Perchat, apiculteur à « la maison du miel », Hugo Barré-Chaubet de l’association Dole Environnement et Thierry Paillet responsable des espaces verts de la Ville de Dole échangeront avec vous sur la biodiversité urbaine et les moyens par lesquels on peut l’encourager.

Jardins partagés, parcs, espaces verts…, la végétalisation des villes est en marche et contribue à améliorer la qualité de vie des habitants. Nos rues abritent des espèces végétales et animales surprenantes qui tentent de s’adapter et parfois pullulent. Ce nouvel écosystème qui cherche son équilibre, suscite l’intérêt grandissant des citadins et des pouvoirs publics.